Saviez-vous que …

Mythes et réalités

On réfère souvent à l’immensité du territoire du Québec, trois fois plus grand que la France. Mais qu’en est-il d’une telle comparaison pour l’espace agricole?

_____________________________________________________________________________________

L’espace agricole cultivé de la France est 14 fois plus vaste que celui du Québec ?

Cette donnée étonne car, dès l’école primaire, on nous apprenait, avec une pointe de chauvinisme, que la France « entrait trois fois dans le Québec ». Était-ce pour faire oublier la citation de Voltaire qui, vers 1760 qualifiait notre pays de « quelques arpents de neige »?

Quoi qu’il en soit, cette information a sans doute laissé chez chacun de nous l’impression que notre territoire agricole est si vaste qu’un peu d’empiétement ne constitue pas un grand danger.

Or, la réalité est toute autre. Si effectivement le Québec est une immense contrée, sa zone habitée est très petite. Au-delà de 90 % de l’activité humaine se concentre sur sa portion sud, où l’agriculture est en concurrence avec les villes et villages ainsi qu’avec les activités industrielles, commerciales et diverses autres fonctions. La plus grande partie du Québec géographique est territoire de forêts, de mines, d’eau et de toundra.

Pour parler chiffres, un peu moins de 2 % de l’ensemble du territoire offre un potentiel agricole variable, soit 3 millions d’hectares, alors qu’environ 2 millions d’hectares sont effectivement en exploitation agricole. En comparaison avec cela, il y a 29 millions d’hectares en production agricole en France, soit grosso modo 14 fois plus qu’au Québec. Cette activité occupe 54 % de l’ensemble du territoire français, ce qui est beaucoup, si l’on considère qu’il y a aussi des villes, des montagnes et des routes. L’agriculture française est également très diversifiée puisqu’elle bénéficie de climats, qui vont de tempéré au Nord à méditerranéen au Sud, où on cultive des agrumes et des oliviers. Ajoutons à cela, bien sûr, de la vigne sur tous les coteaux. Enfin, il faut savoir que la France est le premier pays agricole d’Europe et qu’on y produit plus de blé qu’au Canada.

Est-ce possible, nous qui qualifions parfois le Canada de «grenier du monde» ? Ce mythe aussi doit être déboulonné car cela n’a jamais été vrai. Plusieurs pays produisent davantage de blé que le Canada. Outre la France, il y a les États-Unis, la Chine, l’Inde et d’autres.

Ce qu’il faut retenir dans tout cela, c’est que notre territoire agricole est petit et qu’il est quotidiennement en concurrence avec de nombreux autres usages. En outre, nos meilleures terres agricoles sont concentrées dans la plaine de Montréal, où vit environ 50% de la population totale du Québec. Il faut donc protéger jalousement ce territoire agricole et le mettre en valeur de manière optimale.

Est-ce bien ce que nous faisons ?

Michel R. Saint-Pierre

ex-sous ministre du MAPAQ de 2004 à 2008

_________________________________________________________________________________________

Pour visualiser le territoire agricole du Québec et de la France (liens cartographiques) :
 
http://www.cptaq.gouv.qc.ca/fileadmin/fr/publications/cartes/Carte_de_la_zone_agricole.pdf
 
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/fc/Croquis_agriculture.png

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s