LA PRIME À LA CANNE

Petite réflexion de campagne

Les trois personnages politiques qui ont suscité le plus fort mouvement de sympathie chez les québécois au cours des deux dernières décennies avaient quelque chose en commun : une canne.

Lucien Bouchard d’abord, en 1995 et 1998, Jack Layton ensuite, en 2011, et maintenant, Manon Massé, la chef qui, sans contredit, marque le plus de points sur le plan personnel dans la présente campagne.

Les situations sont très différentes. La gravité des problèmes de santé nécessitant l’usage d’une canne n’est pas du tout la même chez Jack Layton, décédé peu après sa spectaculaire victoire de 2011, Lucien Bouchard, amputé d’une jambe, et Manon Massé, victime d’un bête accident.  Mais le spectacle d’un chef faisant campagne en ayant de la difficulté à se déplacer n’est certainement pas anecdotique.

Cela nous dit deux choses en apparence contradictoires sur le « sentiment » politique, cette émotion qui nous fait dire d’un personnage politique « lui, je l’aime » ou « elle, je ne l’aime pas ».

D’une part, il y a quelque chose de très superficiel dans ce sentiment.  En effet, qu’est-ce que le fait de marcher avec difficulté ajoute à la compétence ou à la crédibilité de quelqu’un qui aspire à diriger notre gouvernement? En apparence rien.

Mais, en même temps, ce sentiment prend racine dans quelque chose de profond, souvent de façon inconsciente.  Les études sur la motivation des électeurs indiquent que le principal facteur d’adhésion ou de rejet est ce de quoi le personnage politique a l’air.

Le fait de se déplacer avec une canne envoie l’image d’une personne forte, courageuse et fragile en même temps, bref d’un humain et pas seulement d’une machine politique à serrer les mains et à faire des discours.  Et c’est peut-être cet humain que nous recherchons le plus dans nos hommes et femmes politiques.

Manon Massé n’avait sans doute pas besoin d’une canne pour être perçue comme la plus humaine des chefs de parti mais cela ne lui a certainement pas nuit.

Simon Bégin

Président de l’Institut Jean-Garon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s