Huit ministres plus tard

8 ministres

En tenant compte des trois passages distincts de M. Laurent Lessard à la tête du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, il y a eu huit titulaires différents de ce poste névralgique depuis la création de la CAAAQ, soit une moyenne d’un changement de ministre à tous les dix-sept mois.

Plusieurs croient que cette porte tournante ministérielle est une des causes de l’incapacité du MAPAQ à entreprendre les changements structurants recommandés par la CAAAQ.

Dans huit mois, il y aura fort probablement une nouvelle politique bioalimentaire au Québec et un nouveau ministre pour la mettre en application.  Il s’agira en quelque sorte d’une 2e chance pour l’agriculture et l’agroalimentaire québécois, après l’occasion ratée qu’aura été, en définitive, le Rapport Pronovost.

Il faut espérer que la vision et les « essentiels » de ce document fondamental se retrouveront dans la nouvelle politique et que celui ou celle qui aura à la mettre en œuvre aura le temps de le faire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s